Les fraisiers

LES FRAISIERS

La Plantation du fraisier

Comptez au moins 60 fraisiers pour une famille de quatre personnes. Prenez plusieurs variétés pour étaler les récoltes, moitié non-remontants, moitié remontants.

Préparez bien le sol et apportez beaucoup de compost ou vieux fumier, pensez que si vous plantez sur plastique, vous ne pourrez plus faire aucun apport jusqu'à la fin de la culture (trois ans minimum).

Espacez les lignes de 50 cm, les plants de 40 cm surtout avec les nouvelles variétés très vigoureuses. N’enterrez jamais le collet. En terrain humide ou lourd, façonnez des petites buttes et plantez au sommet, le fraisier à horreur d’avoir les racines dans l’eau.

S’il ne pleut pas, arrosez régulièrement les deux premiers mois pour assurer la reprise.

Plutôt que le plastique, nous vous conseillons un paillage naturel à base de paillettes de lin ou de chanvre, ou d’écorces de pin compostées ou d’aiguilles de pins ou de mélèze, etc...


La culture du fraisier

Ne touchez pas à la plantation en période de gel, attendez le mois de mars pour nettoyer les plants. Enlevez (et brûlez) les feuilles sèches, rectifiez le paillage brassé par l’hiver.

Supprimez régulièrement les stolons (ou fils) émis par le pied principal, ceci afin de maintenir un plant fort et productif.

Les parasites du fraisier

Campagnols, mulots, rats taupiers : Une astuce ; la plantation d’ail entre les pieds de fraisiers éloigne les rongeurs.

Limaces : En cas de printemps humide, le paillage décourage les gastéropodes.

Pucerons, thrips : (feuilles déformées ou/et décolorées) Traitements préventifs au purin d’ortie ou curatifs au purin de tanaisie.

Tarsonème : (jeunes feuilles déformées sans décoloration) Attention, c’est un acarien, insensible aux insecticides. Prenez un produit spécifique « araignées rouges ».

Oïdium ou blanc : Maladie bien connue, due à un excès d’eau et à une mauvaise aération du feuillage. Attention aux distances de plantation et traitez au souffre.

Taches violettes : Cette maladie apparaît en été avec les fortes chaleurs, maladie pas très grave qu’on peut contrôler simplement à la bouillie bordelaise.

Les fraisiers de Savoie

Fraisiers Non Remontants :

Ciflorette : Nouveauté Ciref précoce, rustique, très bonne conservation. Très bon goût et parfum.

Cigaline : Cette fraise intéressera à coup sur les amateurs de gariguette dont elle est issue. Gros fruit allongé, biconique, très précoce, très régulier, très bon parfum, très vigoureuse.

Cigoulette : Remplaçante de la Belrubi, elle a toutes ses qualités : rusticité, production groupée, beaux et bons fruits.

Cireine : Elle remplace désormais Elvira et Elsanta car sa rusticité est bien supérieure. Gros fruit allongé, très régulier, bonne conservation, très bon équilibre gustatif.

Gariguette : Très parfumée, fruit allongé de taille moyenne, convient sous tunnel.

Gorella : Fruit allongé assez gros, sucré, bonne productivité et bonne rusticité.

Madame Moutot : Varoiété ancienne, fruit énorme, plante vigoureuse et rustique.

Maraline : Fruit conique, ferme et parfumé, bonne vigueur et résistante aux maladies.

Sengana : Tardive, idéale en zone de montagne ou en plaine pour décaler les récoltes.

Fraisier Semi-Remontant :

Red gauntlet : Bonne végétation, fruit assez gros et parfumé.

Fraisiers Remontants :

Cirafine : Fruit légèrement allongé avec un bon parfum et une très bonne qualité gustative, plante vigoureuse et rustique.

Cirano : Issue de Marais des bois, belle plante rustique et productive, fruit très parfumé. Belle remontée très régulière. Une variété d’avenir !

Gent : Incontournable, fruit très gros, très sucré, excellente variété.

Marais des bois : Très beaux fruits au parfum de fraises des bois. Seul inconvénient : elle n’aime pas les terrains calcaires.

Ostara : Fruit moyen, bonne fraise productive, bonne rusticité.

Rabunda : Gros fruit parfumé, bonne production, peu sensible aux maladies.

Série Collection (conteneur diamètre 9 cm) :

Mount Everest : Fraisier « grimpant », stolons géants à palisser sur un treillage ou à conduire en suspension. Ces stolons peuvent produire dès la première année. Bien nourrir le pied mère pour assurer la fructification des stolons. Fraisier remontant.

Reine des vallées : Fraise des bois améliorée, remontante et sans stolons.

Vivarosa : Fraisier remontant à belle floraison rose. Fruits savoureux de bon calibre et abondants.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site